top of page

CARTE DU MONDE

Performance collective avec des étudiants ou de jeunes artistes de diverses disciplines, travail final d'un cours sur le théâtre visuel. Travail en format ouvert qui s'adapte au lieu et aux participants. Un atelier qui commence par des questions collectives et se termine par des réponses personnelles.
Quelle pourrait être notre image du monde, quelle est la vôtre ? Explorer de grandes idées avec humour.

 

Une mappemonde est une image du monde observée d'un œil précis, qui ne s'occupe que d'un seul aspect : le territoire, le climat, la végétation, la politique, l'économie ou encore le bonheur, la santé, la pauvreté, la mort._cc781905-5cde -3194 -bb3b-136bad5cf58d_ C'est une lecture du monde, une idée partielle d'un ensemble global.  En ce sens, certaines images sur la globalité comme le Mandala Bouddhique, le Calendrier Maya pourraient aussi être des Cartes de le monde, la tapisserie médiévale de la création, les chansons australiennes du temps du rêve, le théâtre de la mémoire de la Renaissance. Et peut-être, quelques images de notre époque : Google Earth, le réseau satellite Inmarsat, les écrans de la bourse de Wall Street ou tout simplement les lettres www.

 

Dans Mapamuni-Sonrisa, Joan Baixas propose d'inventer de nombreuses cartes du monde, des cartes du monde personnelles, avec un sens de l'humour. Le regard merveilleux, sain et rafraîchissant de Sa Majesté le Roi Humour avec sa joyeuse cour La Burla, el Grotesque, La Risa.


Une journée sans rire est comme un général sans cheval, une journée avec rire est comme un cheval sans général (proverbe chinois de la dynastie Ctxhop-Zuhey).

Photo©Jordi_Bover_3391-21_copia
Photo©Jordi_Bover_3389-23
Photo©Jordi_Bover_3896-11_copia
Photo©Jordi_Bover_3389-32_copia
Photo©Jordi_Bover_3389-21_copia
Photo©Jordi_Bover_3896-4_copia
Photo©Jordi_Bover_3895-30cps_copia
Photo©Jordi_Bover_3895-33_copia
Photo©Jordi_Bover_3895-36_copia
Ancla 1

COMMENT FAIRE MAPAMUNDI - SOURIRE :

Il s'agit d'un atelier d'introduction au théâtre visuel, destiné aux étudiants et aux artistes intéressés par la fusion de la rhétorique et de la grammaire des langages artistiques. Un cours pour la pratique et l'analyse des ressources et outils nécessaires pour créer des scènes avec des corps, des images et des objets et comment les présenter au public.Partie fondamentale de l'atelier, l'expérience se termine par une présentation extérieure au public.

 

Développement du projet


Étape 1 (virtuelle).

Les participants reçoivent des informations, par e-mail, avec une documentation complète sur les réalisations des spectacles précédents et sont invités à commencer à générer leurs propres idées sur le sujet.


Étape 2 (face à face).

Un parcours de vingt-cinq heures de travail collectif où sont explorés quelques outils du Théâtre Visuel : possibilités théâtrales de la technologie, adaptation à l'espace, rapidité de conception et d'exécution, somme d'initiatives personnelles.
Les exercices pratiqués ne visent pas l'acquisition de techniques mais portent directement sur le contenu de ce que vous souhaitez montrer, sur les émotions, les messages ou les expériences que vous souhaitez partager (avec humour, bien sûr).
À travers des exercices avec des matériaux et des images, des numéros personnels sont créés sur le thème de la carte du monde.

 

Étape 3 (face à face)

Présentation du spectacle à ciel ouvert, ouvert au public, en trois actes :
Premier acte : chorégraphie d'objets avec la collaboration de tous les participants.
Deuxième acte : petits numéros de variété avec marionnettes, objets, projection d'images, interprétation gestuelle, danse, peinture ou autres techniques, créés et sélectionnés par les participants au cours du stage.
Acte 3 : réalisation d'un immense tableau sur toile avec la collaboration de tous les participants. Cette toile est suspendue dans la rue comme image finale du spectacle.

 

Étape 4 (virtuelle).

Les vidéos, photos, textes et autres supports du cours-spectacle sont mis en ligne à titre de suggestions pour les futurs participants.

Aspects techniques


A propos des participants :


Une quinzaine de personnes. Il convient que le cours soit composé de personnes de disciplines diverses (marionnettes, danse, arts plastiques, interprétation, technologies de l'image, musique). De même, il est également intéressant que les étudiants, les professionnels et les amateurs se mélangent.
Les participants doivent apporter leurs instruments, caméras, ordinateurs ou matériel de peinture. Ils apporteront également leurs vêtements de travail en tissu blanc à peindre.
L'admission des participants se clôturera dix jours avant le départ.

 

Prérequis techniques du cours :


Une salle de travail de 50 m2. approximativement, qui peut être une salle de classe, une salle de répétition, un atelier, une usine désaffectée ou une installation sportive.
Un espace plus petit pour ranger le matériel et les instruments.
Un troisième espace, en plein air, pour la présentation au public. Un point doit être trouvé pour la suspension de la toile (environ 10m. de haut)
Matériel de sonorisation dans la salle de travail et dans la salle de spectacle pour une utilisation avec diverses sources (mp3, CD, ordinateur personnel).
Diverses tables de travail de mesures indéterminées.
Kit simple d'outils et de matériaux pour couper, coller et peindre le papier et le bois.
La présentation au public se fait à la lumière du jour, aucun équipement d'éclairage n'est donc nécessaire.

bottom of page